Qui-suis-je?


Danièle Klein
Psychothérapie Hypnose


 

Installée à Toulouse depuis plus de 6 ans, j'ai choisi l'approche de la Relation d'aide de Carl Rogers parcequ'elle est centrée sur la personne, sans l'écoute, le respect de son rythme et de ses choix favorisant l'accueil et la relation de confiance. Cet accompagnement sans jugement, juste pour aider à prendre la mesure de soi et de ses capacités était un aspect de ce qui était essentiel à mes yeux. Aider à résoudre les problèmes était un fondement  de ma personnalité, je lui ai donné sa place en étendant mes connaissances en Psychothérapie puis en Sophrologie et en Hypnose.

Mon approche est holistique : corps, esprit ne font qu'un et j'ai recherché des techniques pour soutenir la recherche de guérison ou de modification des comportements selon le choix de chacun.

Dans un monde en mouvance permanente, les changements que l'on veut apporter dans sa vie ont besoin de se faire plus rapidement. Donner du sens et puis assainir, guérir les maux de l'âme autant que l'on peut.

Après avoir expérimenté à titre personnel différentes techniques et méthodes, les approches quantiques sont celles qui étaient en adéquation avec mes attentes personnelles et professionnelles. C'est ainsi que j'ai intégré EFT / Zensight / Divine Commande entre autres. J'ai intégré récemment une nouvelle pratique d'hypnose thérapeutique innovante, l'Hypnocoaching-Process de Robert Saunier (Imagine Action).

Ces techniques ne remplacent en aucun cas un traitement ni le médecin qui le prescrit, elles permettent en complément de la verbalisation de la peine, du problème à atténuer, de modifier les comportements. Elles sont des aides complémentaires.

Rien ne s'oppose, tout se complète !


Mes mots-clés  ?

  • Sourire
  • Aide
  • Bienveillance
  • Résolution
  • Support

 


Mes maximes préférées ?

« J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé » Voltaire.

"Il n'y a pas de situations désespérées, il n'y a que des hommes qui désespèrent des situations" Source anonyme.


et avant .....

Après 25 ans de vie professionnelle heureuse en entreprise, le sens de ma vie avait changé : résultat du bilan de milieu de vie !

J'étais déjà passionnée par l'Humain, les relations humaines en tant que Manager (opérationnel puis exécutif).  L'accompagnement de mes équipes au quotidien, les formations que je dispensais, le partage des expériences, était de loin ce que je préférais dans mes activités managériales.
J'ai repris mes études à ce moment pour capitaliser, professionnaliser cette expérience humaine au travers d'un master de Relation d'aide.                   
A ce moment là, il m' est apparu évident que si le coaching était passionnant j'avais besoin d'aller plus loin en intégrant un cursus de Psychothérapie holistique et Rodgérienne.

Ethique

  • La congruence :  le savoir-faire est indissocié du savoir-être.
  • Le savoir-faire : mes outils, mes connaissances et mes expériences aquises
  • Le savoir-être : la mise en œuvre de ces outils à titre personnel, l’écoute,

le respect de la personne et de sa demande, la poursuite de mon  travail personnel avec un superviseur.
 

Déontologie, La Charte
Le psychopraticien doit :

  • Veiller à recevoir dans un cadre adapté au bien-être que le Client est en droit d’attendre
  • Communiquer clairement sur les conditions qui régissent la relation entre le Client et le Praticien- en précisant :
    les engagements du Praticien (Référence à sa Chartre)
    la durée des séances, le montant et les modalités de paiement des séances,
    les annulations possibles et dans quelles conditions
  • Etre centré sur son Client en étant présent, en écoute active sans jugement, en toute neutralité quelques soient ses convictions personnelles
  • Etre curieux, et avoir un œil neuf sur chaque situation pour que l’expérience reste un potentiel et non des œillères, sans jamais influencer et/ou tirer profit de la relation Client/Praticien
  • Proposer des outils de remediation sans donner l’illusion d’une guérison « magique »
  • Reconnaître le moment où il ne peut assurer seul l’aide à son patient
  • Communiquer avec les soignants chaque fois que nécessaire en accord avec son Client
  • Avoir la conscience de ses limites et savoir rediriger vers un soignant ou un autre Praticien
  • S’engager au secret professionnel
  • Veiller à ce que le Client conserve son libre arbitre
  • Poursuivre le travail sur soi avec un superviseur et approfondir ses connaissances régulièrement
  • Dans le cadre du coaching en entreprise, il doit :
    Exercer dans l’intérêt du Coaché et de l’Organisation
    Valider les objectifs avec le Coaché
    Etre conscient de la culture de l’organisation, être respectueux de ses usages et de ses contraintes
    Rendre compte de son action au donneur d ‘ordre dans les limites autorisées par le Coaché
    Communiquer sur ces principes auprès du Client et du Coaché avant toute intervention

Et demeurer principalement congruent.